Liens Ignorer la navigationAccueil > ADM > Responsabilité sociétale > Développement Durable  
Développement Durable
  • Réduire
  • Agrandir

​​​​​​

Depuis sa création en 1989, ADM a toujours placé la sauvegarde de l’environnement au centre de ses préoccupations en mettant en place une stratégie de développement solide qui lui a permis d’acquérir  une expérience indéniable en matière de construction d’infrastructures respectant les normes environnementales les plus strictes.

ADM a progressivement intégré les objectifs de développement durable parmi ses objectifs stratégiques. Cette orientation a permis à l’entreprise de décliner par la suite une vision globale matérialisée dans une stratégie de développement durable qui met l’accent sur plusie​urs leviers avec l’objectif finale d’atténuer et de compenser les émissions de GES, responsables du changement climatique.

Il faut souligner ​que les effets du changement climatique se matérialisent aussi sur le réseau autoroutier,  rendant nécessaire la gestion proactive de ces changements​. ADM a ainsi pris la mesure de la situation en développant des technologies et des solutions innovantes, basées sur six axes stratégiques : 

  1. ​1. Optimisation des ressources en eau  

ADM a élaboré plusieurs projets  en vue d'optimiser la gestion de l'eau et d'assurer une utilisation minimale de la ressource.  A cela, s'ajoutent la mise en place de projets de captage de l'eau le long des autoroutes et  la structuration de projets qui permettent de mettre en valeur l'importance de l'eau pour ADM. En effet, avec l'irrégularité spatio-temporelle de la pluviométrie, conséquences importantes des changements climatiques, l'eau soumet le réseau routier à divers aléas tels que les inondations ou les sécheresses. Ces phénomènes exceptionnels dont les fréquences ont augmenté doivent être pris en considération dès la conception du réseau. Aussi, est-il important pour ADM de considérer la coordination avec le Plan Maroc Vert (PMV) lancé par le Ministère de l'Agriculture​. 

  1. 2- Intégration des énergies renouvelables

L'énergie est l'une des sources principales de la production de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. Ainsi, la prise en considération des problématiques énergétiques dès la conception des projets est primordiale, et surtout permet de limiter les consommations énergétiques, contribuant donc aux efforts d'atténuation des émissions en gaz à effet de serre. Dans ce sens, ADM a confirmé ses engagements  en tant qu'opérateur responsable en développant des projets de production d'énergie à partir de sources renouvelables. Autoroutes du Maroc a, ainsi, mis en place des stations de production de l'électricité à base d'énergie solaire sur les gares de péage du réseau. Elle a également généralisé et renforcé l'efficacité énergétique des autoroutes, notamment à travers l'installation d'éclairage LED afin d'optimiser la consommation électrique tout le long des autoroutes du pays.

Aujourd'hui, ADM ambitionne d'arriver à une  autoproduction. Elle a multiplié les possibilités de production de l'énergie sur le réseau autoroutier comme  l'exemple des nouveaux systèmes de chaussée producteurs d'énergie à partir des photovoltaïques. ADM  a également procédé à la mise en place de panneaux solaires sur les stations de péages entre l'aéroport de Casablanca et Marrakech et ce, en guise de préparation à la COP22. 

  1. 3- Gestion des déchets sur le réseau autoroutier

Environ 3 000 tonnes de déchets sont jetées chaque année le long du réseau autoroutier. Dans ce cadre, et afin de réduire l'impact de ce phénomène sur l'environnement, ADM a mis en place un projet de collecte des déchets. L'ambition est de les valoriser en produits réutilisables dans l'exploitation des autoroutes : cônes, balises, amortisseurs de choc, murs de clôture, etc. Autoroutes du Maroc a alors procédé à l'installation de poubelles sélectives au niveau des aires de repos des autoroutes.  Ces bacs en couleur permettent de distinguer différents types de déchets. ADM dispose d'un département dédié à la collecte manuelle des déchets, œuvrant 24 heures sur 24 heures sur tout le réseau autoroutier national.  L'entreprise a opté pour une gestion autonome des déchets pour permettre son autofinancement.  Plusieurs options sont à analyser et considérer : Utiliser des poubelles comme supports pour des publicités, recycler les déchets pour les propres besoins d'ADM, déléguer la gestion à des spécialistes qui géreront la collecte des déchets ramassés… Soulignons que ces actions s'inscrivent dans la stratégie d'ADM d'aligner son réseau autoroutier aux standards internationaux.

  1. 4- Mobilité et Sécurité routière

La fluidité du trafic est un facteur important dans la limitation des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Dans ce contexte, ADM a mis  en œuvre des projets afin de fluidifier le trafic. Il s'agit principalement de  la mise en place de la technicité dans le but d'éviter ou de limiter la formation de bouchons le long des autoroutes et s'assurer de la fluidité du trafic. L'entreprise a aussi procédé à la mise en place d'une chaine radio pour communiquer sur l'état du trafic du réseau en temps réel ainsi que les moyens de transmission de messages interactifs aux usagers du réseau autoroutier. On note aussi la mise en place d'actions de sensibilisation à la sécurité routière en vue de mettre à disposition des usagers un réseau plus sûr. Il faut dire que l'opérateur autoroutier, dans sa stratégie de développement durable, mise également sur les projets de hubs au niveau des échangeurs d'autoroutes, représentant le moyen idéal pour combiner entre le transport routier et le transport urbain. Ainsi, leur installation permettra la mise en place de la stratégie d'intermodalité afin de limiter les nuisances du transport routier qui empreinte le réseau autoroutier de rentrer encombrer les cités grâce à ces plateformes. Dans ce domaine et compte tenu du réseau autoroutier qui capte 20% du trafic national, ADM développe parallèlement à ces hubs, des voies automatiques, une digitalisation du trafic, des règles d'éco-conduite et des centres d'observation des émissions de gaz à effet de serre aux standards internationaux pour fluidifier le trafic. Toutes ces actions s'inscrivent dans la stratégie d'ADM d'aligner son réseau autoroutier aux standards internationaux, et de mettre en place toutes les dispositions permettant d'améliorer les prestations qui sont proposées aux passagers. 

  1. 5- Gestion des risques liés aux effets des changements climatiques

Le réseau autoroutier est soumis aux effets des changements climatiques. En effet, le réseau autoroutier, de par sa position, constitue un obstacle à l'écoulement des eaux de pluie. Ainsi, il doit faire face à de très forts charriages. Ce qui fragilise le réseau et constitue un risque d'érosion assez important pour les talus (une instabilité qui impacte l'intégrité de l'autoroute). Il s'agit d'instabilités de surface et de structure qui représentent des risques importants. Ces phénomènes sont accentués par la violence et la concentration des précipitations de pluie que connait le Maroc ces dernières décennies. Face à cette situation, ADM a lancé une étude afin de qualifier les risques d'instabilité sur les différents tronçons d'autoroute soumis aux effets des charriages de pluie. Ainsi, une caractérisation des risques a été arrêtée pour un total de 900 km. Autoroutes du Maroc a aussi lancé un projet de stabilisation des talus par des méthodes végétales. De même, elle a mis en place un projet de récupération et de traitement des eaux de pluies charriés vers le réseau autoroutier. Des projets importants qui s'inscrivent dans la stratégie d'ADM d'adapter son réseau aux effets du changement climatique afin de le préserver et de garantir sa durabilité.

  1. 6-Le know-how et le renforcement de capacité

Afin d'aller plus jusqu'au bout de sa vision dans le domaine du développement durable, et surtout de poursuivre sa politique d'innovation à travers la mise en place de solutions inédites pour faire face aux effets du changement climatique, ADM mise beaucoup sur la formation. Dans ce cadre, l'opérateur a mis en place une plateforme de Know-how. Elle fait de la R&D son cheval de bataille. Ainsi, la formation aux aspects environnementaux liés au développement durable et aux énergies renouvelables a été érigée en priorité pour atteindre les objectifs escomptés.  Dans ce sens, la mise en place d' « ADM Académie » a permis de renforcer les investissements de l'entreprise en matière de R&D dans les domaines de la sécurité routière, de la géotechnique, de l'éco-construction et de la mobilité. Cette nouvelle institution capitalise sur l'expérience et les savoirs internes d'Autoroutes du Maroc en vue de les exporter  dans  les autres pays du  continent. De même, l'entreprise a lancé  un workstream de réflexion afin de mettre en place une chaire dédiée aux changements climatiques. L'objectif étant non seulement d'en faire bénéficier ses propres ressources humaines mais aussi d'ouvrir ce cursus aux personnes externes à la société et intéressées.  En collaboration avec l'INRA et la GIZ, l'opérateur entend mettre en place un cycle transversal sur les principes généraux liés au développement durable et un cycle spécifique aux métiers des autoroutes​.​​ 

Société Nationale des Autoroutes du Maroc - S.A au capital de 12.295.628.500,00 DH - BP 6526,Hay Ryad, Rabat, Maroc. C.N.S.S.: 2042018 - RC: 29175 - I.F.: 0333

T. +212 5 37 57 97 00

Le site Autoroutes du Maroc est conforme à la loi 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l´égard du traitement des données à caractère personnel Autorisation du CNDP (Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel)